Innovation case #4: Hello Kitty

L’innovation

Hello_kitty_character_portrait

Hello Kitty (Wikipedia EN)

Hello Kitty (de son « vrai » nom Kitty White) est un personnage de la société japonaise Sanrio créé en 1974 par la styliste Yuko Shimizu parmi 400 autres personnages du courant nippon kawaii (mignon). C’est une petite chatte blanche dont l’histoire virtuelle sera ensuite construite dans les années 90. Initialement destinée aux enfants, Hello Kitty s’installe aujourd’hui majoritairement sur le marché des adultes, avec des revenus cumulés de l’ordre du milliard d’euros par an.

Diffusion virale

DAECH-HellokittyLe visuel diffuse de manière virale depuis 40 ans et apparaît sur les plus improbables objets (chaussures, trousses, vêtements, guitares…) et dans des circonstances des plus étranges par exemple dans cette photo d’un meeting de l’organisation terroriste DAECH.

À part une étude ethnologique de Christine R. Yano (pink globalization), les causes du succès de ce personnage restent très mal comprises. Dans cet innovation case, je ne vais pas vous apporter la réponse, mais quelques pistes de réflexion. Si initialement le personnage rappelle les chats porte-bonheur chinois, le succès universel du personnage hors contexte culturel asiatique doit nous pousser à trouver ailleurs le moteur de cette innovation.

Causes et éléments de succès

Concrètement, le personnage est un chat femelle blanc enfant sans bouche avec un noeud rose sur l’oreille gauche dessiné en couleurs tendres sans relief ni perspective, un ancêtre du flat design des interfaces utilisateur d’Apple. Il est difficile d’imaginer quelque chose d’aussi simple et d’aussi rémunérateur. Il faut chercher dans le symbolisme universel de l’humanité pour trouver quelques pistes. Les principales caractéristiques du personnage évoquent en effet …. la pureté:

  • Chat : animal propre se lavant en permanence
  • Blanc: couleur du non taché, de la propreté
  • Enfant: âge de l’innocence, de la pureté non entachée d’expérience
  • Femelle: image de la virginité
  • Absence de bouche : initialement présenté par Sanrio comme étant le signe que HK s’exprime par les émotions et non par la parole. Toutefois, la bouche est souvent présentée comme impure, symbole de la sensualité et de la provocation
  • Noeud rose: il matérialise le caractère soigné, toiletté et donc propre.

Dans cette interprétation, apposer le symbole HK sur un objet sale (chaussures, vêtements …) permettrait d’en restaurer la pureté. Ce concept, la pureté, est présent dans la plupart des religions et dérivés (ex:pureté raciale, pureté de caste) et justifie des interdits nombreux, et aussi bien des massacres.

HK propose une version « pink » d’un concept à très fort contenu culturel et émotionnel.

Innovation relevant du même ressort

Heroico1

Version de Korda

Le 5 mars 1960, Alberto Korda photographie Che Guevara à La Havane. La photographie prend le nom de « Guerrillero Heroico ». Korda donne cette photographie à l’éditeur italien Gianfranco Feltrinelli qui la transforme en icône virale mondiale au travers d’impressions sur des supports aussi variés que ceux de HK. En fait, la photographie

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Version de Fitzpatrick

a été prise alors que Che Guevara assistait aux obsèques des 75 victimes de l’explosion du cargo de munitions français La Coubre survenue la veille. En 1967, Jim Fitzpatrick simplifie l’image. La diffusion en est amplifiée et des pochoirs permettent de les reproduire facilement sur les murs. Elle contribue à matérialiser l’image du héros sacrificiel triste et déterminé, largement prométhéenne, qui est également un symbole atavique.

Inspiration

HK n’est pas une innovation technologique, mais remplit une fonction de type Yantra. Les Yantra sont des symboles dont l’apposition sur un support lui donne une fonction supplémentaire, dans le cas de HK, il s’agit de la pureté, dans celui du Guerillero Heroico du courage. La difficulté à trouver une recette ou un mode opératoire de génération provient du fait que les éléments constitutifs de l’objet innovant sont informulés, c’est à dire hors du langage. Le succès commercial de HK en fait pourtant un exemple de la puissance de ce genre d’approche.

 

 

 

Télécharger cet article au format PDF ou ePub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.