Analyse de la personnalité humaine par réseaux de neurones profond

ElisaRiva / Pixabay

Le deep learning dépasse aujourd’hui largement ce dont sont capables les psychologues pour déterminer la personnalité et les valeurs d’une personne. Ce fait est en lui-même une vraie question démocratique puisque les bases d’entrainement sont détenues par des entreprises telles que Facebook ou Google et ne sont pas disponibles pour la recherche. Dans cet article, nous avons développé un réseau de neurones permettant de déterminer la personnalité de personnes écrivant en langue française. Ces algorithmes ont des applications multiples (determination des profils entrepreneuriaux ou innovants, détection des troubles mentaux, anticipation des difficultés interpersonnelles), mais dans cet article, nous testerons notre prototype sur les poètes.

La personnalité

Bien que contestés, les différents indicateurs de personnalité sont très utilisés. Contrairement à ce qu’on imagine, il n’y a pas une infinité de personnalités différentes. En fonction des indicateurs, leur nombre varie mais reste faible.

Nombre de type de personnalité en fonction des méthodes
Indicateur Nombre de profils possibles
MBTI 16
Jung/Keirsey 4
Ennéagramme 9
Socionique 16
OCEAN 32

Le modèle OCEAN est le plus utilisé dans les projet de Deep Learning en anglais. Malgré cette apparente variété de modèle, le modèle de Jung/Keirsey à seulement 4 grands types présente une intéressante historicité. En effet ces quatre tempéraments (Rationnels, Idéalistes, Hommes d’actions, Conservateurs) correspondent à des référentiels philosophiques ou littéraires, par exemple dans le référentiel de Paracelse (curieux, inspirés, mobiles, industrieux) ou dans celui de Platon (raisonnants, intuitifs, sensitifs, iconiques).

Le modèle de réseau de neurones

Le modèle choisi est un réseau multicouche (optimisé Adam) développé sous Tensorflow, avec une précision résultante de 88 à 92 %.

Dans la tête des poètes

Pour ce prototype, nous avons analysé la personnalité exprimée par 302 poètes majoritairement francophones (certains sont traduits) au travers de 7500 poèmes, en utilisant le référentiel MBTI ainsi que les types de Jung.

 

Parmi les seize types possibles, seuls 12 ont été détectés parmi les poètes.

Comme nous pouvons le constater, aucun conservateur n’a été détecté parmi les poètes. Ceux-ci forment une population majoritairement introvertie (72%), dominée par des idéalistes et des rationnels (90%). Si l’on mesure la composante « stabilité émotionnelle » d’OCEAN, seulement 17% seraient émotionnellement stables.

Les poètes rationnels les plus connus seraient Victor Hugo, Charles Baudelaire, Alfred de Musset, Clément Marot. Parmi les idéalistes, on trouvera Nostradamus, Joachim du Bellay, Paul Verlaine, Arthur Rimbaud. Les profils hommes d’action sont détectés pour Rainer Maria Rilke, Prudhomme, Germain nouveau…

Commentaire

Ce prototype, encore très imparfait, dégage toutefois une image plausible de la population lyrique. L’absence de conservateur peut s’expliquer de deux façons. D’une part l’ouverture d’esprit est une caractéristique probablement favorisée dans le population des poètes, mais nous ne pouvons exclure que, d’autre part, l’exercice de l’écriture poétique contraigne les profils conservateurs à modifier leur style. La détermination du profil de personnalité est en fait le résultat de l’analyse de texte, celui-ci pouvant être influencé dans son style par de multiples facteurs (âge, contexte et habitude d’une époque, exercice imposé pour la forme).

Un nouveau prototype est en cours d’évaluation sur la capacité à détecter les profils entrepreneur (ou intrapreneur) et manager. Vous pouvez nous contacter si ce projet de recherche vous intéresse.

Télécharger cet article au format PDF ou ePub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.