2019-Intelligence artificielle et désir

pixel2013 / Pixabay

En 2019, beaucoup de technologies IA arrivent à maturité. Parmi les dirigeants des entreprises, se pose désormais la question-clef: Qui va se saisir des opportunités? Qui les laissera à ses concurrents? Comme souvent lors de l’arrivée de ruptures technologiques, se pose tout simplement la question du désir.

Les neuroscientifiques ont découvert que l’intuition est le fruit de l’expertise et du désir, de la volonté de se servir de ce que l’on sait. Les technologies d’intelligence artificielle introduisent dans le business une rupture du même ordre que celle engendrée par l’introduction du microordinateur dans les entreprises des années 90. Comme alors, il y a les dirigeants-suiveurs, qui commenceront par limiter l’usage à des collaborateurs choisis, et les dirigeants-leaders qui comprendront que l’outil va leur permettre de déclencher des possibles, des nouveaux marchés, de nouvelles histoires.

Pour les raisons dénoncées par Julia de Funès (la comédie inhumaine), et pour d’autres liées à la structure de la société, les collaborateurs salariés prennent parfois de manière égale la nouvelle politique de « comm » de la DRH et la technologie de rupture qui va changer définitivement leur vie quotidienne. Cette absence de discrimination entre l’anecdotique et le crucial serait, s’il s’agissait d’une personne, un signe de dépression. Quand il s’agit d’une entreprise, c’est le signe que la vraie valeur d’une organisation est compromis: la capacité à générer des flux de trésorerie dans le futur (Cf.P.Thiel).

Le désir est précieux et, quand il est trop émoussé, plus rien n’a d’importance, du nouveau processus inventé par un cabinet sans référence à la publication qui vaudra un prix Nobel à son auteur, du babyfoot à la cantine au réseau de neurones génératif.

Alors pour 2019, R&D Médiation vous souhaite de fervents désirs.

bugent / Pixabay

 

Affutez vos désirs avec RDM:

 

Télécharger cet article au format PDF ou ePub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.