Règles et directives: ambiguïté et catastrophes

MstfKckVG / Pixabay

La compréhension sans ambiguïté des modes opératoires et des instructions est un élément majeur de la sécurité des installations industrielles, mais aussi de la productivité. La majorité des accidents industriels est le fait d’erreurs humaines parmi lesquelles les mauvaises interprétations des consignes figurent en bonne place. Cet enjeu est occulté par le management, mais revient sur le devant de la scène depuis que nous devons discuter avec des intelligences artificielles.

[…]

Intelligence artificielle: la partie n’est pas (encore) perdue

Le rapport Villani est sorti, avec son lot de propositions destinées à susciter un élan national pour compenser notre retard en intelligence artificielle, dénoncé depuis longtemps par Laurent Alexandre. Il faut chercher les pépites dans l’océan des « puissances de l’Etat », des « Mutualisation », « partenariats public-privé »… et autres mojo. Quelque soit le talent de Villani, il a[…]

Croyances d’entreprise et innovation

 

Dans le domaine du coaching individuel, les croyances limitantes et leur identification sont analysées au niveau de l’individu. Les croyances sont aussi pourtant, et peut-être surtout, un phénomène collectif et sont également présentes au niveau de l’entreprise. Leur impact sur la capacité à innover est majeur, rendant parfois toute démarche d’innovation impossible. Nokia qui a cru jusqu’à presque en mourir qu’un téléphone était fait pour téléphoner, DEC qui a cru que personne ne voudrait d’un ordinateur chez lui, … les exemples sont nombreux.

[…]

Le comité des déceptions

olafpictures / Pixabay

Dans les années 1980, le plus grand secret de l’Union soviétique n’était pas militaire. Il était celui de la mauvaise santé économique du pays. Mais cette faillite lente ne convenait pas aux faucons de Reagan, qui créèrent alors un « comité des opérations de déception » destiné à démoraliser l’ennemi en lui exposant une suprématie technologique qui lui était inaccessible. C’est ce que font aujourd’hui les grandes entreprises américaines vis-à-vis de l’Europe et de l’Asie, avec quelques bons gros râteaux que nous allons explorer maintenant.

[…]

Je donne mon autorisation

Dans le film Ghost in the Shell, le Major Killian est une cyborg mi-machine mi-humaine. À chaque fois que la société qui l’a créée veut modifier son système, elle doit prononcer « Je suis le Major et je donne mon autorisation ». Alors que cette compagnie décide de la tuer en mettant fin à ses fonctions, elle prononce « je suis le Major et je ne donne pas mon autorisation ». On lui répond alors « Nous n’avons jamais eu besoin de ton autorisation ». Le monde des intelligences artificielles va être rude pour les humanistes et le libre arbitre.

[…]

Intelligence émotionnelle artificielle

Dans le cadre d’un projet de recherche, nous nous sommes intéressés à étudier comment les IA pouvait interpréter les émotions et y répondre. Un prototype que nous vous proposons ci-après vous permet de poser des questions (en français) et d’obtenir des réponses inspirantes (en anglais), démontrant ainsi la possibilité de faire abstraction de la langue. Dans ce projet, vous interrogerez un des plus grands penseurs indiens de la philosophie non-dualiste (advaita vedanta): Ramana Maharshi.

[…]

La névrose des intelligences artificielles

Avec l’apparition de cette rupture technologique majeure que constitue l’avènement des intelligences artificielles, nous observons un phénomène courant dans ce genre de période: l’apparition de névroses et de fantasmes sur l’avenir et surtout sur les effets de cette technologie sur nos sociétés, nos vies, notre sexualité, notre avenir et celui, profondément spéculatif et malsain, des fameuses générations futures qui justifieraient tous les sacrifices et les interdits.

[…]